Editer votre profil

Cambron, Micheline

Professeure titulaire

Contact :

  • Téléphone 514-343-5678 Pav. PAV.M.CARON-L.GROULX-3200 J.B. \ bur. C-8033

Site Web

Cambron, Micheline

Présentation

Micheline Cambron est professeure titulaire au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, où elle a dirigé le Centre d’études québécoises (CÉTUQ) de 1997 à 2003. Cofondatrice, avec Denis Saint-Jacques, du  Centre de recherche sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ), elle en a dirigé le site Université de Montréal de 2003 à 2006, puis a assuré la direction de l'ensemble du CRILCQ en 2006. Elle a assumé, de 2006 à 2008, les fonctions de Secrétaire de Faculté et de Vice-doyenne aux communications et aux relations internationales de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal. Elle a été vice-présidente — Affaires académiques et scientifiques de l’Association internationale d’études québécoises (AIEQ), en 2010-2011 et responsable du Réseau Francophonie de l'Université de Montréal de 2007 à 2012. 

Spécialiste de la littérature québécoise des XIXe et XXe siècles, ses enseignements ont porté sur la littérature québécoise (Anne Hébert, Littérature québécoise du XIXe siècle) et les questions d’épistémologie littéraire (Anthropologie et littératureThéories et méthodes critiques, Littérature, culture et médias, Questions d’histoire littéraires). Elle a dirigé les séminaires Du populaire et du vernaculaire dans la littérature québécoise (1840-1970), Presse et vie culturelle au Québec, Questions d’histoire littéraire québécoise, L’utopie au Québec et le Séminaire de méthodologie, sans négliger pour autant l’initiation à la lecture littéraire (Études de textes). Parallèlement, de 1999 à 2002, elle a assuré la mise en place des activités liées à l’enseignement de la littérature au collégial au Département des littératures de langue française (séminaires Former des lecteurs et Relire et enseigner et stages dans les cégeps). Elle a dirigé plus de 30 mémoires et 12 thèses ont été soutenues sous sa direction ou sa codirection, dont 4 ont été publiées et 3 sont sous presse.

Adossée aux travaux de Paul Ricœur et de Fernand Dumont, Micheline Cambron aborde les œuvres dans la perspective du récit considéré comme outil heuristique. Ses activités de recherche ont principalement porté sur les formes de l’utopie, les relations entre presse et littérature et les questions d’histoire littéraire et culturelle (archives, récits, lecture et non-lecture) et l'épistémologie des sciences humaines. Depuis 2006, elle codirige, avec Denis Saint-Jacques et Lucie Robert, l'équipe interdisciplinaire, Penser l’histoire de la vie culturelle.

Site Web du CRILCQ

Champs d'expertise

Projets en cours

  • « La presse montréalaise de l'entre-deux guerres, lieu de transformation de la vie culturelle et de l'espace public », Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) 2012-2017(Chercheure principale).
  • « Interdisciplinarité, multidisciplinarité et transdiscursivité dans la vie artistique au Québec (1895-1948) », Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH), 2011-2014, (cochercheure, Lucie Robert chercheure principale).
  • « Penser l'histoire de la vie culturelle », Codirectrice de l'équipe avec Lucie Robert et Denis Saint-Jacques).

Publications principales

Publications les plus importantes

Cambron, Micheline et Dominic Hardy (dir.), avec la collaboration de Nancy Perron, Quand la caricture sort du journal. Baptiste Ladébauche 1878-1957, Montréal, Fides, 2015, 326p. [ouvrage illustré]

Cambron, Micheline et Gérard Langlade (dir.), L'événement de lecture, Montréal, Nota bene, 2015, 400 p.

Bourassa, Lucie, Micheline Cambron et Suzanne Foisy (dir.), Actes du colloque L’héritage littéraire de Paul Ricœur, publication électronique, site Fabula www.fabula.org, mise en ligne en juin 2013.

« Usages de la critique : trouver sa voix », Le français aujourd'hui, no 160, La critique pour quoi faire ?, 2008, p. 89-95

« [Le récit utopique au] Québec », dans Fortunati, Vita, Raymond Trousson et Paola Spinozzi (dir.), Histoire transnationale de l’utopie littéraire et de l’utopisme, Paris, Honoré Champion, 2008,  p. [1271]-1278.

André Brochu écrivain, codirection avec Laurent Mailhot, Montréal, Hurtubise HMH, coll. « Cahiers du Québec », série « Littérature », 2006, 223 p.

Cambron, Micheline (dir.), La vie culturelle montréalaise à Montréal vers 1900, Montréal, Fides / BNQ, 2005, 416 p. et 16 planches couleurs. Accompagné d’un CD.

« Entre géographie et littérature : frontières et perspectives dialogiques », en collaboration avec Marc Brosseau, dans Sciences sociales et littérature, Recherches sociographiques, vol. 44, no 3, 2003 p. 525-547.

« Des petits récits et du grand récit. Raconter l'histoire de la littérature québécoise », Littérature, Paris, no 55, 2001, p. 77-93.

« Presse, littérature et espace public. De la lecture et du politique », dans Presse et littérature. Études françaises (en collaboration avec Hans‑Jürgen Lüsebrink), vol. 36, no 3, 2000, p. 127‑145.

« La tentation de l'utopie. Conception du langage et enseignement de la littérature au Québec », dans Main basse sur l'éducation, Québec, Nota bene, 1999, p. 167-190.

Le Journal « Le Canadien ». Littérature, espace public et utopie (1836-1845) (dir.), Montréal, Fides, coll. « Nouvelles études québécoises », 1999, 424 p.

« La ville, la campagne, le monde : univers référentiel et récit », dans « Bonheur d'occasion » et le « Survenant » : rencontre de deux mondes, Études françaises, vol. 33, no 3, 1997, p. 23-35.

« Récit et identité narrative : fragment, totalisation, apories. Étude des récits de Michel Tremblay et de Gilles Archambault », Québec Studies, vol. 28, 1997, p. 147‑157.

« Leçon de méthode », préface à la réédition de Le Sort de la culture de Fernand Dumont, Montréal, L'Hexagone, éditions Typo, 1995, p. 7-23.

« Le concept de littérature régionale », dans La Région culturelle. Problématique interdisciplinaire, Québec, Chaire pour le développement de la recherche sur la culture d'expression française en Amérique du Nord (CEFAN)/ Institut québécois de recherche sur la culture (IQRC), 1994, p. 143-159.

Une société, un récit, discours culturel québécois (1967‑1976), Montréal, L’Hexagone, 1989, 204 p.

« Quand le conte se constitue en objet(s) » (en collaboration avec Jeanne Demers et Lise Gauvin), Littérature, no 45, février 1982, p. 79-113.

 

Publications récentes

« 1916. Y a-t-il un événement Marie Chapdelaine ? », La vie culturelle à Montréal, 1895-1929, Montréal, Nota bene, 2015,  p. 157-170.

« Vivre et écrire Hochelaga », Études littéraires, vol. 45, no 2, 4 mars 2015, p.[51]-62.

« La Voces del periódico. La lengua vernáculara en los periódicos quebequenses », Ilustrar la nación: la prensa temprana en el mundo atlántico, Catherine Poupeney-Hart et George L. Bastin (dir.), Paris, Editions Le Manuscrit, p. 219-[243], 2014.

« La poésie « irradiée » : les poètes dans l'espace public québécois des années 30 », dossier Poètes et poésies en voix au Québec (XXe-XXIe siècles), Voix et images, no 119, 2014, p. [45]-57. 

 « La société récitée. Sur la fécondité du concept d’identité narrative », Actes du colloque L’héritage littéraire de Paul Ricœur, Bourassa, Lucie, Micheline Cambron et Suzanne Foisy (dir.). Paru le 23 mai 2013, site Fabula

 www.fabula.org/colloques/document1926.php

Cambron, Micheline et Stéphanie Danaux (dir.) La recherche sur la presse. Nouveaux bilans nationaux et internationaux, publication électronique, site Medias 19.

www.medias19.org/index.php, mise en ligne novembre 2013.

« L’indiscipline de la culture », Globe : revue internationale d’études québécoises, vol. 15, no 1-2, 2012, p. 13-21.

« La turbulence comme métaphore », en collaboration avec André Roy, Globe : revue internationale d’études québécoises, vol. 15, no 1-2, 2012, p. 201-229 

id.erudit.org/iderudit/1014632ar

« Le discours sur la Grande Guerre. Demande d’histoire », La guerre dans la littérature québécoise, Voix et images, no 110, hiver 2012, p. [15]-33.

 « Berthelot et ses Canards » (postface), dans Berthelot, Hector, Les Mystères de Montréal par M. Ladébauche, réédition de l’édition de 1901 avec une préface de Gilles Marcotte et une postface de Micheline Cambron, Québec, Nota bene, 2012, p. 241-256.

« Les vertus de Maria Chapdelaine. Projections identitaires et cinématographie », Festschrift für Hans-Jürgen Lüsebrink, C. Vatter et R. Dion (dir.), Roehrig St. Ingbert, 2012, p. 95-110.

« Le discours sur la Grande Guerre. Demande d’histoire », La guerre dans la littérature québécoise, Voix et images, no 110, hiver 2012, p. [15]-33.

« Lecture et non-lecture  de  Jean Rivard d’Antoine Gérin-Lajoie », M.-E. Lapointe et K. Cellard (dir.), Transmission et héritage, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2011, p. 113-141.

« Savoirs du texte, savoirs du lecteur, savoir de la lecture : à l’épreuve du roman Les Années d’Annie Ernaux », Mazauric, Catherine, Marie-José Fourtanier et Gérard Langlade (dir.), Le Texte du lecteur, ThéoCrit, vol.2,  P.I.E. Peter Lang, 2011, 189-198.

 « Enseignement et circulation littéraire. L’interlisibilité des textes francophones », Québec Studies, no 49, printemps/été 2010, p. 31-45.

 « L’enchevêtrement des histoires littéraires dans la francophonie d’Amérique », Francophonies d’Amérique, no 26, 2009, p. 345-355.

« Fernand Dumont, lecteur », dans Nos vérités sont-elles pertinentes? L'oeuvre de Fernand Dumont en perspective, Québec, Presses de l'Université Laval, 2009, p. [107]-119.

 

Direction de dossier dans des revues savantes

« L’indiscipline de la culture », Globe, vol. 15, nos 1 – 2, 2012.

« Sciences sociales et littérature. Recherches sociographiques », vol. XLIV, no 3, 2003.

« Fernand Dumont. Écritures. » Voix et images, no 79, automne 2001.

« Presse et littérature. » Études françaises, vol. 36, no 3, en collaboration avec Hans-Jürgen Lüsebrink, 2000.

Cours donnés au département ce trimestre

Thèses et mémoires dirigés au département et disponibles dans Papyrus

Nouvelles