Editer votre profil

Michaud, Ginette

Professeure titulaire

Contact :

  • Téléphone 514-343-7368 Pav. PAV.M.CARON-L.GROULX-3200 J.B. \ bur. C8032
Michaud, Ginette

Présentation

Ginette Michaud est professeur titulaire au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal où elle enseigne depuis 1987. Spécialiste des littératures française et québécoise du XXe siècle, elle est l’auteur de plusieurs essais consacrés à Roland Barthes (Lire le fragment, prix Victor-Barbeau 1990), James Joyce et Jacques Ferron, à qui elle s’est tout particulièrement intéressée.

De 1992 à 2003, elle a dirigé plusieurs projets de recherche consacrés à l’œuvre de cet écrivain et fondé la collection des «Cahiers Jacques-Ferron» (Lanctôt éditeur, 14 volumes parus) qu’elle a dirigée jusqu’en 2006. Son essai Ferron post-scriptum lui a valu le prix de l’essai littéraire Jean-Éthier-Blais en 2006. Ginette Michaud a également écrit sur nombre d’écrivains québécois (Jacques Poulin, Gabrielle Roy, Georges-André Vachon, entre autres) de même que sur plusieurs aspects liés aux «construction de la modernité québécoise», de Refus global à «Montréal imaginaire».

Elle s’intéresse aussi à la psychanalyse, à la théorie de la traduction, à la question de l’autobiographie, à la question des arts. À partir de 1997, son travail a été mobilisé par les œuvres de Jacques Derrida, d’Hélène Cixous et de Jean-Luc Nancy, auxquels elle a consacré plusieurs études. Elle a codirigé en 2004 le Cahier de L’Herne. Derrida (Paris, Éditions de L’Herne). Depuis 2005, elle dirige des projets de recherche subventionnés qui portent sur les rapports croisés entre les œuvres de Jacques Derrida et Hélène Cixous (Conseil de recherche en sciences humaines du Canada, 2005-2008) et sur l’édition du Séminaire de Jacques Derrida (CRSH, 2008-2011). Membre du Comité international responsable de l’édition du Séminaire de Jacques Derrida depuis 2005, elle a préparé, avec Michel Lisse et Marie-Louise Mallet, l’édition de deux volumes : le Séminaire La bête et le souverain. Volume I (2001-2002) (Paris, Galilée, 2008) et le Séminaire La bête et le souverain. Volume II (2002-2003) (Paris, Galilée, 2010). Parmi ses récents ouvrages, on peut signaler : Tenir au secret (Derrida, Blanchot) (Paris, Galilée, 2006); le catalogue Trop. Jean-Luc Nancy, avec François Martin et Rodolphe Burger (Montréal, Galerie de l’UQAM, 2006); «Comme en rêve…» (Derrida, Cixous) (Montréal, Le Temps volé éditeur, 2008); Veilleuses. Autour de trois images de Jacques Derrida (Québec, Nota bene éditeur, 2009); Juste le poème, peut-être (Derrida, Celan) (Montréal, Le Temps volé éditeur, 2009). Vient de paraître : Battements – du secret littéraire. Lire Jacques Derrida et Hélène Cixous. Volume I (Paris, Éditions Hermann, 2010).

Champs d'expertise

Cours donnés au département ce trimestre

Thèses et mémoires dirigés au département et disponibles dans Papyrus

Nouvelles