Editer votre profil

Nardout-Lafarge, Elisabeth

Professeure titulaire

Contact :

  • Téléphone 514-343-6116 Pav. PAV.M.CARON-L.GROULX-3200 J.B. \ bur. C-8044

Présentation

Professeure au Département d’études françaises depuis 1990, Élisabeth Nardout-Lafarge a fait ses études en France (Université de Limoges) et obtenu son PH. D. de l’Université McGill en 1987. Elle a enseigné deux ans aux Etats-Unis, à Bennington College (Vermont).

Spécialiste de la littérature québécoise contemporaine, elle s’est intéressée aux relations des textes québécois avec la littérature et l’institution littéraire françaises, sujet sur lequel elle publié plusieurs articles, et à l’inscription de la guerre dans les textes littéraires, (elle a coordonné, en collaboration avec Sherry Simon, le numéro " Guerres, textes, mémoire " de la revue d’Études françaises ). Elle a aussi consacré à l’œuvre de Réjean Ducharme divers articles et chapitres de livre, ainsi qu’un essai (Réjean Ducharme. Une poétique du débris, 2001).

Ses travaux, qui s’efforcent de conjuguer poétique et approche historique, portent également sur des questions formelles : l’intertextualité - elle a coordonné un numéro d’Études françaises " Bibliothèques imaginaires du roman québécois " (1993) – et le nom propre – sur lequel elle a publié deux ouvrages, Les noms du roman (1994, en collaboration avec Johanne Bénard et Martine Léonard), Le texte et le nom (1996, en collaboration avec Martine Léonard) ainsi que des articles et chapitres de livres collectifs.

Elle participe actuellement à deux projets de recherche : d’une part la rédaction d’une histoire de la littérature québécoise (en collaboration avec Michel Biron de l’Université McGill et François Dumont de l’Université Laval), dans la continuité du travail effectué dans le champ de l’histoire littéraire (Le Portatif d’histoire littéraire, en collaboration avec Robert Melançon et Stéphane Vachon, 1998), et d’autre part " La construction de la modernité dans les discours critiques au Québec "  (en collaboration avec Ginette Michaud).

Champs d'expertise

Cours donnés au département ce trimestre