Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Norbert Spehner

Diplômé d’honneur 2009

Norbert Spehner a obtenu sa maîtrise de l’Université de Montréal en 1977. Professeur au cégep Édouard-Montpetit dès 1968, il en est retraité depuis 2004.

Ce n’est pas tant le professeur que le Département des littératures de langue française a voulu honorer que le chercheur indépendant qu’est Norbert Spehner depuis trente ans. Plus précisément, le département a souhaité souligner l’importance de son travail dans la mise en valeur des littératures dites populaires (science-fiction, fantastique, roman policier, espionnage, horreur). À cet égard, il a joué un rôle de pionnier.

Norbert Spehner a défendu ces littératures de plusieurs façons. Il a fondé la revue Requiem, devenue Solaris en 1979. Il a été directeur de collections aux éditions Le Préambule et Nuit blanche. Il a publié des nouvelles au Québec et en France. Il a été chroniqueur littéraire à la radio et dans plusieurs périodiques; encore récemment, il commentait les romans policiers récents dans le quotidien La Presse. Parmi toutes ces activités, une place à part doit être faite à ses travaux bibliographiques.

En effet, Norbert Spehner a consacré une dizaine de livres à l’étude et à la constitution d’un corpus sûr des œuvres des littératures populaires et des travaux critiques sur ces littératures. De plus, il publie depuis 1993 Marginalia , le Bulletin bibliographique des études sur les littératures et le film populaires. Désormais diffusée numériquement — et gratuitement —, cette bibliographie fait autorité ici comme à l’étranger.

Norbert Spehner a déjà reçu plusieurs honneurs : le prix Boréal en 1979, en 1986 et en 1987; le Grand prix de la science-fiction française en 1988; le Arthur Ellis Award en 2000.

Les professeurs du Département des littératures de langue française ont voulu à leur tour souligner l’importance du chercheur indépendant — dans tous les sens du terme — qu’est Norbert Spehner en le faisant Diplômé d’honneur.