Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Pascale Navarro

Diplômée d’honneur 2012

Pascale Navarro a reçu un baccalauréat du Département des littératures de langue française en 1993. Depuis, elle est journaliste, chroniqueuse culturelle et essayiste.

Journaliste, Pascale Navarro a été chef du pupitre «Livres» et responsable de la chronique «Danse» à l’hebdomadaire Voir. Elle collabore régulièrement à des publications tels Châtelaine, ELLE Québec, La Gazette des femmes, La Presse, Vita, Le Devoir, etc. Depuis 2004, elle est membre du comité de rédaction du magazine littéraire Entre les lignes.

Chroniqueuse culturelle, on peut souvent la voir ou l’entendre dans les émissions de la radio de Radio-Canada ou à Télé-Québec, où elle participe régulièrement à l’émission Bazzo.tv.

Essayiste, elle a notamment publié plusieurs ouvrages sur des questions liées au féminisme : Interdit aux femmes : le féminisme et la censure de la pornographie (avec Nathalie Collard, 1996), Pour en finir avec la modestie féminine : essai sur la modestie et le conformisme féminins (2002), Les femmes en politique changent-elles le monde? (Boréal, 2010).

Deux raisons principales motivent le choix de Pascale Navarro comme diplômée d’honneur du Département des littératures de langue française.

D’une part, l’intérêt dont témoigne Pascale Navarro pour le féminisme était déjà manifeste dès ses études de premier cycle à l'UdeM. Plusieurs professeurs se rappellent d’elle et de sa passion pour le féminin en littérature. Son mémoire de maîtrise, déposé à l’Université McGill en 1999, portait d’ailleurs sur une femme de lettres du dix-huitième siècle, Madame de Genlis.

D’autre part, les talents de communicatrice de Pascale Navarro ne font aucun doute. Conférencière (dans des maisons de la culture, des écoles secondaires, des collèges et des universités), animatrice et intervieweuse, elle a été, en 2007, lauréate du Prix Femme de Mérite, catégorie communications, du YWCA.

Le parcours de Pascale Navarro est la démonstration éclatante de la liaison intime entre la formation en études littéraires et la maîtrise des techniques de la communication, entre un solide bagage culturel et une langue forte et assurée. Cela nous paraît correspondre parfaitement à ce qu’offre le Département des littératures de langue française à ses étudiants.