• Assurer une ouverture sur les disciplines voisines : littératures anciennes et modernes, arts, philosophie, sciences humaines.

Tous les programmes offerts reposent sur la même base, particulière à l’UdeM : les cours obligatoires supposent un contact constant et étroit avec les œuvres, en plus de permettre l’acquisition par tous les étudiants des techniques fondamentales d’analyse, de jugement critique et d’expression. Ces cours constituent le noyau dur des études littéraires du Département.

Perspectives d’emploi

Un baccalauréat en littératures de langue française prépare à tout travail nécessitant la maîtrise de la langue, des habiletés en recherche et en communication, une bonne culture générale, une large ouverture d’esprit et un jugement critique.

Les diplômés occupent des postes très variés :

  • Conseiller littéraire ou linguistique (maisons d’édition, organismes culturels, compagnies théâtrales, organismes gouvernementaux)
  • Journaliste
  • Recherchiste
  • Scénariste
  • Libraire
  • Rédacteur
  • Critique
  • Réviseur

Au cours des prochaines années, les perspectives d'emploi seront généralement satisfaisantes pour l'ensemble des diplômés en littératures de langue française et plutôt bonnes pour ceux qui se destinent vers l'enseignement au collégial. Dans ce dernier cas, il est préférable de posséder une maîtrise.

Programmes de 1ercycle

Le Département des littératures de langue française vous réserve bien des plaisirs. Comme les autres activités de l’esprit, la littérature est intimement liée à la société d'où elle émane.

Elle contribue aussi à la définir : conceptions du monde, choix politiques, etc. Elle emprunte des sentiers communs à la philosophie, à la sociologie et à l’histoire.

Les programmes de 1er cycle répondent à 4 objectifs :

  • Assurer une formation fondamentale qui repose sur la maîtrise de la langue et de l’expression, et sur l’acquisition du sens de l’analyse et du jugement critique.
  • Assurer une connaissance des principales œuvres et des courants littéraires majeurs des domaines français et québécois, en offrant un aperçu des autres domaines francophones.

  • Assurer l’acquisition des moyens nécessaires à la compréhension des textes littéraires par la connaissance des théories et méthodes critiques, et par diverses pratiques d’écriture, comme celle de la création.