Baccalauréat en littératures de langue française et philosophie

Les liens entre la philosophie et la littérature française ont toujours été très étroits.

De Montaigne à Descartes en passant par Blanchot, Derrida, Montesquieu et Diderot… nombreux sont les philosophes-écrivains et les écrivains-philosophes.

On pourrait même affirmer que la tradition littéraire française est indissociable de la philosophie.

  • Admission à l’automne
  • Cote R minimum requise : 22
  • Offert le jour
  • Plein temps et temps partiel
  • 90 crédits, dont 48 à option

Faire une demande d’admission

On ne saurait par exemple aborder la prose d’idées du dix-huitième siècle sans faire l’étude de la pensée philosophique des Lumières. De même, l’étude des Modernités serait difficilement concevable sans l’apport conjoint de la littérature et de la philosophie.

C’est dans cet esprit que ce programme intègre les littératures de langue française et la philosophie. Il vise à marier éthique et esthétique, création et critique, sensibilité et raison dans une perspective pluridisciplinaire.

Le programme permet aux étudiants d’acquérir une bonne formation générale dans les deux disciplines ainsi qu’une formation spécifiquement conçue pour développer le sens critique, l’esprit de synthèse, la capacité d’analyse et la qualité de l’expression. En outre, ce programme permet d’acquérir de solides bases historiques.

De plus en plus d’entreprises, d'institutions et d'organisations publiques reconnaissent les qualités d’une telle formation. 

Ce programme est administré par le Département de philosophie.

Des questions sur le programme?

Peter Dietsch, professeur titulaire : 514 343-6482

Les + du programme en littératures de langue française et philosophie!

  • La présence d'Études françaises, revue de recherche de référence sur les littératures de langue française.
  • Des cours optionnels pour apprendre l’une des principales langues de la tradition philosophique : allemand, arabe, anglais, grec, latin.
  • Des conférences, tables rondes et séminaires informels offerts aux étudiants souhaitant de se prêter à l’exercice de la réflexion philosophique.