Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Francis Gingras

Vcard

Directeur

Faculté des arts et des sciences - Département des littératures de langue française

Pavillon Lionel-Groulx local C-8010

f.gingras@umontreal.ca

514 343-6213

Professeur titulaire

Faculté des arts et des sciences - Département des littératures de langue française

Pavillon Lionel-Groulx local C-8010

f.gingras@umontreal.ca

Travail 1 : 514 343-7380

Travail 2 : 514 343-2057

Doctorat
1999 , Littérature , Université Montpellier 3 (France)

Biographie

Professeur au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal depuis 2003, Francis Gingras a soutenu sa thèse de doctorat en littérature médiévale à l’Université Montpellier III, où il a enseigné de 1995 à 1997, avant d’être attaché d’enseignement et de recherche à la Faculté de Bayonne, puis professeur adjoint à l’Université Western Ontario.

Il est l’auteur, entre autres,  des ouvrages Érotisme et merveilles dans le récit français des XIIe et XIIIe siècles (Paris, Champion, 2002) et Le Bâtard conquérant : essor et expansion du genre romanesque au Moyen Âge (Paris, Champion, 2011) et de nombreux articles portant, notamment, sur les questions de la mise en recueil dans la culture du livre manuscrit.

Il est actuellement chercheur principal, en collaboration avec Olivier Collet (de l'Université de Genève) et Richard Trachsler (de l'Université de Zürich), d'un projet de recherche, subventionné conjointement par le Conseil de recherche en Sciences Humaines du Canada, le Fonds national suisse de la recherche scientifique et la Deutsche Forschungsgemeinschaft, intitulé Lire en contexte à l'époque prémoderne : enquête sur les recueils manuscrits de fabliaux. Il collabore également au projet Analyse du récit à l'ère d'Internet : textes, outils et chercheurs en réseaux et dirige l'équipe montréalaise du projet d'Inventaire des imprimés anciens du Québec, subventionné par le Fonds des leaders.

Il a par ailleurs une solide expérience éditoriale, notamment à titre de directeur de la revue Études françaises et de codirecteur de la collection « Recherches littéraires médiévales » des Classiques Garnier à Paris.

Il est également Directeur du Centre d'études médiévales.

Lire plus...

Activités Tout déplier Tout replier

Le roi et l’ermite : discours et idéologies chevaleresques dans les premières proses du Graal (Perlesvaus, le Haut livre du Graal et la Queste del Saint Graal) Thèses et mémoires dirigés / 2010 - 2010
Diplômé(e) : Quevillon, Geneviève
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Réécriture des récits bibliques dans les proses du Graal au XIIIe siècle Thèses et mémoires dirigés / 2010 - 2010
Diplômé(e) : Dagesse, Elyse
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Le «translateur» translaté : l’imaginaire et l’autorité d’un romancier médiéval à travers le cycle post-vulgate et son adaptation portugaise Thèses et mémoires dirigés / 2010 - 2010
Diplômé(e) : Santos, Eugenia
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.
Nord de L.-F. Céline : une réécriture des chroniques médiévales Thèses et mémoires dirigés / 2011 - 2011
Diplômé(e) : Wesley, Bernabé
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Mécanismes et fonctions du prologue dans les romans en vers écrits entre 1170 et 1230 Thèses et mémoires dirigés / 2008 - 2008
Diplômé(e) : Bonneville, Chantal
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
De la guivre au crapaud : l'analyse du motif merveilleux du baiser désenchanteur à la bête, dans le roman médiéval et dans le conte Thèses et mémoires dirigés / 2008 - 2008
Diplômé(e) : Laporte, Jacinthe
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Le découpage narratif dans les romans en prose du XIIIe siècle : l'exemple du Perlesvaus Thèses et mémoires dirigés / 2008 - 2008
Diplômé(e) : Payant, Caroline
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Couleurs et "couleurs de rhétorique" dans les formes brèves des XIIe et XIIIe siècles Thèses et mémoires dirigés / 2009 - 2009
Diplômé(e) : Allard, Chantal
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Du Roman au théâtre : le motif du Graal réactualisé dans les textes de théâtre de Jean Cocteau, Julien Gracq et Jacques Roubaud/Florence Delay Thèses et mémoires dirigés / 2013 - 2013
Diplômé(e) : Campbell, Benjamin
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
L'oulipien translateur : la bibliothèque médiévale de Jacques Roubaud Thèses et mémoires dirigés / 2013 - 2013
Diplômé(e) : Franceschini, Baptiste
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.
L’ironie à l’égard de la ruse féminine dans le Roman de Silence et son contexte manuscrit Thèses et mémoires dirigés / 2015 - 2015
Diplômé(e) : Boucher de Niverville, Élisabeth
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Réécriture romantique du Moyen Âge, le chevalier transformé et réactualisé Thèses et mémoires dirigés / 2015 - 2015
Diplômé(e) : Giroux-Péloquin, Amenda
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Deux genres narratifs brefs au Moyen Âge : étude comparative des fables de Marie de France et des fabliaux contenus dans les manuscrits BnF fr. 19152 et BnF fr. 12603 Thèses et mémoires dirigés / 2007 - 2007
Diplômé(e) : Saumur, Louis-Alexandre
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
D'une merveille l'autre : écrire en roman après Chrétien de Troyes Thèses et mémoires dirigés / 2007 - 2007
Diplômé(e) : Arseneau, Isabelle
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.
La mise en abyme du roman : le livre de Merlin et la réflexion sur la formation d'un genre Thèses et mémoires dirigés / 2007 - 2007
Diplômé(e) : Bougie, Karine
Cycle : Maîtrise
Diplôme obtenu : M.A.
Responsabilités administratives
Ni fable ni estoire : les fictions mitoyennes et la troisième voie du fabliau. Thèses et mémoires dirigés / 2018 - 2018
Diplômé(e) : Delage-Béland, Isabelle
Cycle : Doctorat
Diplôme obtenu : Ph. D.

Expertises

Francis Gingras s'intéresse à l'histoire de la langue française et au développement d'une littérature dans cette langue au Moyen Âge. Ses recherches portent d'abord sur le mouvement qui a vu émerger un nouveau genre littéraire : le roman. En partant du mot roman et du sens que lui donnaient les auteurs médiévaux jusqu’à la matérialisation de la chose dans l’histoire du livre médiéval, la réflexion sur cette nouvelle forme narrative permet d’interroger aussi bien le problème de la théorie des genres dans le contexte particulier de la « littérature » médiévale que la question des dominantes esthétiques de la première écriture romanesque.

Prix et distinctions

  • Société royale du Canada : Les Académies des arts, des lettres et des sciences du Canada, Société royale du Canada, 2014.

Informations supplémentaires

Consultez cette fiche sur :