Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Experts en : Moyen Âge

COTTIER, Jean-François

Professeur associé

Boursier de l’École française de Rome, Yates Fellow du Warbourg Institute de Londres et chercheur associé à l’Institut d’histoire de la Réformation de Genève, il a enseigné aux universités du Maine, de Nice et de Saint-Étienne en France, et à l’Université de Montréal. Il est aujourd’hui professeur à l’Université de Paris-VII. Il mène actuellement des recherches sur la poétique de la paraphrase (épopées bibliques, paraphrases des Écritures) et sur l’exégèse humaniste de la Bible, tout en poursuivant la traduction de grands textes médiévaux et modernes comme le Livre de Gomorrhe de Pierre Damien, les traités d’écriture épistolaire d’Érasme et le De Alea de Juste Pasquier. Il a également initié un vaste programme de recherche sur le patrimoine latin du Québec.

Champs d'expertise :

  • Littérature monastique du Moyen Âge central (Anselme de Cantorbéry, Pierre Damien, Guibert de Nogent)
  • Histoire des ordres religieux (directeur du CERCOR - UMR 8584, France),
  • Commentaire de la Bible et paraphrases en latin (Erasme, littérature tardo-antique et médiévale).
Lire plus…

Profil complet

GIANNINI, Gabriele

Professeur agrégé

Philologue roman attaché à la matérialité de la transmission des textes médiévaux, il compte parmi ses centres d’intérêt le rayonnement de la littérature française en Italie par sa circulation manuscrite, la littérature apocryphe et hagiographique en langue d’oc et d'oïl, les formes textuelles émanant de l’Orient latin ou y ayant cours.

Lire plus…

Profil complet

Gingras, Francis

GINGRAS, Francis

Directeur de département, Professeur titulaire

Francis Gingras s'intéresse à l'histoire de la langue française et au développement d'une littérature dans cette langue au Moyen Âge. Ses recherches portent d'abord sur le mouvement qui a vu émerger un nouveau genre littéraire : le roman. En partant du mot roman et du sens que lui donnaient les auteurs médiévaux jusqu’à la matérialisation de la chose dans l’histoire du livre médiéval, la réflexion sur cette nouvelle forme narrative permet d’interroger aussi bien le problème de la théorie des genres dans le contexte particulier de la « littérature » médiévale que la question des dominantes esthétiques de la première écriture romanesque.

Lire plus…

Profil complet