Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Experts en : Création littéraire

DESROCHERS, Jean-Simon

Professeur adjoint

Orientées en création comme en théorie, mes recherches portent sur le développement d’une approche bioculturelle des théories de la création littéraire, liant textes sur l'acte de création, neurosciences, anthropologie des arts et philosophie de l’acte de création. S’incarnant dans une philosophie de la pratique, mes recherches ouvrent sur la multiplicité des discours sur l’acte de création et sur les enjeux méthodologiques propre à la pratique d'écriture.

Champs d'expertise

  • Création littéraire
  • Approche bioculturelle
  • Théories de la création littéraire
  • Mikhaïl Bakhtine
  • Méthodologie recherche-création
  • Poésie québécoise contemporaine
Lire plus…

Profil complet

HUGLO, Marie-Pascale

Professeure titulaire

Approche intermédiale du récit : relations entre narrativité et esthétique dans les littératures française et québecoise contemporaines.

Champs d'expertise

  • Formes narratives
  • Intermédialité
  • Littérature française
  • Littérature québécoise
  • Création littéraire
Lire plus…

Profil complet

LEGENDRE, Claire

Professeure agrégée

Ses recherches actuelles portent sur la vérité comme pacte et comme convention dans les différentes formes de narration référentielle, en particulier l’autofiction, les fictions biographiques, les témoignages et le documentaire cinématographique. Elle s'intéresse à la performance comme processus de création, aussi bien au théâtre qu’en art et en littérature. Ses travaux de création interrogent l'inscription du réel dans le récit individuel et collectif. (Le nénuphar et l'araignée, essai autobiographique, 2015 ; Bermudes (nord) long-métrage documentaire, 2018).

Lire plus…

Profil complet

MAVRIKAKIS, Catherine

Professeure titulaire

Catherine Mavrikakis est professeure au Département d’études françaises depuis juin 2003. Auparavant, elle a occupé un poste de professeure à l’Université Concordia de 1993 à 2003. Après une formation en littérature comparée où elle a obtenu un doctorat en 1989 qui portait sur la langue, la folie et la fondation de la littérature nationale (Mallarmé, Nodier, Freud et Schreber, Khlebnikov, Hölderlin, Heidegger et les Romantiques allemands), elle a travaillé sur les questions de filiation, de deuil, de maladie dans l’écriture moderne (Hervé Guibert, Antonin Artaud, Maurice Blanchot, Hubert Aquin, Thomas Bernhard, Marguerite Duras). Ses recherches tentent de penser le discours littéraire et social sur la santé actuelle (Foucault), les idées de contamination, contagion et influence dans les écrits du sida et l’imaginaire de l’aveu, de la souffrance à nommer dans le récit contemporain. Actuellement, elle travaille sur l'inachèvement et le " non-finito" dans la modernité. Elle s’intéresse au processus créateur dans la théorie psychanalytique et dans le discours tenu par les écrivains.

Lire plus…

Profil complet