Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Je donne

Rechercher

Experts en : France

Brassard, Florence

BRASSARD, Florence

Doctorante

Titre de la thèse : L'ambition dans les nouvelles sous Louis XIV : sociocritique d'une notion ambiguë

Directrices : Judith Sribnai (UdeM), Anne Régent-Susini (Université Sorbonne Nouvelle - Paris III)

Vice inhérent à la nature humaine et vertu pragmatique, tantôt valeur, tantôt passion, l’ambition est, sous le règne de Louis XIV, un objet de débat sur les plans politique, religieux et moral. Grâce à une analyse sociocritique d’un corpus de nouvelles publiées entre 1661 et 1715, ma thèse montrera comment ces textes problématisent les rapports entre l’ordre social et l’ambition et, ce faisant, contribuent à la réflexion qui émerge alors à propos de cette notion, dont les modalités d’exercice et les implications doivent être réévaluées au moment où le renforcement de l’absolutisme oblige la noblesse à redéfinir les vertus et les rôles (politiques, sociaux, économiques) qu’elle s’attribue.

Lire plus…

Profil complet

Cantu Patino, Diego

CANTU PATINO, Diego

Doctorant

Titre de la thèse : Circulation des lyriques dans l'espace roman au Moyen Âge
Directeur : Gabriele Giannini

Le présent projet souhaite suivre une hypothèse récemment formulée sur les mécanismes de diffusion des traditions lyriques en langue romane au Moyen Âge central, et qui, de ce fait, remet en question un acquis scientifique de longue date. En effet, depuis le XIXe siècle la recherche considère que la diffusion de cette poésie se doit, principalement, aux thèmes traités par les compositions, notamment la relation courtoise prescrite par la *fin'amors* comme concept culturel des sociétés méridionales. Ma recherche prend le contre-pied de cet acquis pour revaloriser le rôle et l'importance des facteurs d'ordre formel et structurel dans la diffusion du mouvement : je considère ainsi que la poésie romane doit son succès aux innovations propres à sa forme artistique qui en ont alors fait une nouvelle forme de divertissement en société, rapidement adoptée par les milieux aristocratiques de l'Europe romane.

Afin d'explorer cette hypothèse, je confronterai les indices livrés par les textes qui pourraient m'informer sur les conditions et les contextes de performance auxquels les avaient destiné leurs auteurs, aux indices livrés par les manuscrits concernant les critères de sélection qui auraient favorisé la conservation de certains textes et de certaines formes. En donnant la priorité aux textes qui traitent de la relation courtoise, je pourrai alors évaluer si celle-ci constituait un critère déterminant dans la conservation des textes poétiques, ou si des critères d'un autre ordre (esthétique, prestige, etc.) auraient eu une influence plus importante, voir déterminante, lors de leur mise par écrit. L'étude portera sur un vaste corpus issu de cinq grandes traditions poétiques de langue romane : l'occitane, l'italienne, la galaïco-portugaise, la catalane et la française. Ce travail comparatif me permettra alors de mesurer l'importance des facteurs structurels, esthétiques et formels de la poésie romane, comme nouvelle forme artistique, dans sa diffusion au sein de l'espace médiéval roman.

Lire plus…

Profil complet

DZIALOWSKI, Louis

Doctorant

Titre de la thèse : L’hypothétique dans les romans de Georges Simenon - (Notes pour l’ébauche d’) Une poétique du vague, de l’insignifiant et de l’arbitraire
Directeur : Stéphane Vachon

Une étude de la fonction de l’hypothétique (ce qui ne peut être proposé que comme une hypothèse) dans les romans de Georges Simenon et de la variété des moyens littéraires utilisés pour l’invoquer.

Lire plus…

Profil complet

GIANNINI, Gabriele

Directeur, Professeur titulaire

Philologue roman attaché à la matérialité de la transmission des textes médiévaux, il compte parmi ses centres d’intérêt le rayonnement de la littérature française en Italie par sa circulation manuscrite, la littérature apocryphe et hagiographique en langue d’oc et d'oïl, les formes textuelles émanant de l’Orient latin ou y ayant cours.

Lire plus…

Profil complet

Huchon, Cassandre

HUCHON, Cassandre

Doctorant, Chargé de cours

Titre de la thèse : Les Mots pour la redire : relecture critique et génétique de l'oeuvre de Marie Cardinal
Directrices : Stéphanie Bernier (UdeM) et Catherine Mariette (Université Grenoble Alpes)

Ma thèse Les Mots pour la redire : relecture critique et génétique de l'oeuvre de Marie Cardinal interroge la poétique cardinalienne à partir de documents inédits d'archive conservés aux Archives nationales du Québec (AnQ) à Montréal. Je propose ainsi une relecture de l'ensemble de son oeuvre à l'aide d'outils critique récents tels que la question du genre (gender) ou la génétique littéraire, que j'articule dans mon analyse afin d'interroger l'émergence d'un sujet "féminin" écrivant dans la création.

Lire plus…

Profil complet

Lacasse, Olivier

LACASSE, Olivier

Doctorant

v

Titre de la thèse : Une littérature des milieux. Savoirs mésologiques des écritures contemporaines du réel
Direction de recherche : Lucie Bourassa (UdeM) et Alexandre Gefen (Université Sorbonne-Nouvelle - Paris III)

Cette thèse a pour objectif de développer une écocritique des milieux afin de montrer la capacité des écritures du réel à saisir la superposition ontologique qui constitue et détermine nos espaces matériels. Cette thèse portera sur l’étude des œuvres d’Éric Chauvier, de Franck Leibovici, de Christophe Hanna, de Sandra Lucbert et de Manuel Joseph. Un vaste corpus secondaire sera mobilisé : Nathalie Quintane, Emmanuelle Pireyre, Grégory Salle ou Gatien Élie pourraient éventuellement en faire partie.

Lire plus…

Profil complet

LACOUTURE, Xavier

Doctorant

Titre de la thèse : Pour une poétique de la faute ou la théologie du péché comme moteur de création romanesque
Directeur : Bernabé Wesley

Ma thèse cherche à mettre en évidence une poétique de la faute dans la première moitié du XXème siècle. À partir du corpus allant de Mauriac et Bernanos jusqu'à Le Clézio en passant par Gide, Jouhandeau, Yourcenar, Camus, Sagan, Genet ou encore Robbe-Grillet, je souhaiterais montrer qu'un discours théologique de la faute qui se constitue comme connaissance sur l'homme est susceptible de produire une structure et une création esthétique au sein du roman.

Lire plus…

Profil complet

LEGENDRE, Claire

Professeure titulaire

Ses recherches actuelles portent sur la vérité comme pacte et comme convention dans les différentes formes de narration référentielle, en particulier l’autofiction, les fictions biographiques, les écritures testimoniales et le documentaire cinématographique. Elle s'intéresse à la performance comme processus de création, aussi bien au théâtre qu’en art et en littérature. Ses travaux de création interrogent l'inscription du réel dans le récit individuel et collectif. (Le nénuphar et l'araignée, essai autobiographique, 2015 ; Bermudes (nord) long-métrage documentaire, 2018), Nullipares, collectif, 2020, Bermudes, roman, 2020.

Lire plus…

Profil complet

Legeron, Karine

LEGERON, Karine

Doctorante

Titre de la thèse : Leurs maisons, suivi de En-quête de terrain : écrire à partir de la mémoire des lieux
Direction de recherche : Marie-Pascale Huglo (UdeM) et Dominique Viart (Université Paris-Nanterre - Paris X)

Ma thèse en recherche-création porte sur les liens entre littérature, mémoire et lieux, et vise à identifier certaines façons dont la littérature et l’écriture se nourrissent des traces mémorielles que les lieux recèlent ou véhiculent. Dans le cadre de mes recherches, j’entends par trace mémorielle toute trace du passé enregistrée, volontairement ou non, et susceptible de contribuer à la reconstitution d’un pan d’une histoire individuelle ou collective. Les souvenirs (personnels ou ceux des autres), les documents (archives, photographies), les objets, certaines marques géographiques (toponymie, géologie) ou corporelles (cicatrices) constituent donc quelques exemples de traces mémorielles.

Mon projet de recherche se situe dans le prolongement d’études récentes qui tissent des liens entre deux tendances fortes de la littérature actuelle, l’une qui la conduit à interroger la mémoire dans une tentative de mieux comprendre le passé, et l’autre qui l’incite à accorder une plus grande importance à la question spatiale. Dans une volonté d’approfondir ces réflexions, j’explorerai l’idée d’une mémoire des lieux à l’œuvre dans l’écriture et dans les textes, mémoire envisagée comme l’ensemble constitué par les souvenirs détenus à propos des lieux et par les traces mémorielles inscrites dans les lieux ou portées par eux, et que l’écriture ravive. L’hypothèse principale qui sous-tend ma recherche est que les lieux constituent un carrefour des mémoires, c’est-à-dire un point de rencontre au sein duquel plusieurs mémoires ou traces mémorielles entrent en interaction et s’enchevêtrent. Ainsi, les lieux sont porteurs d’une mémoire plurielle qui interagit avec la mémoire préalable de l’auteur pour nourrir l’écriture. L’objectif de ma thèse est d’étudier comment cette mémoire composite se construit et comment elle s’écrit.

Lire plus…

Profil complet

LYRAUD, Pierre

Professeur adjoint

À la croisée de l'histoire des idées et de l'analyse textuelle, les recherches de Pierre Lyraud portent de façon générale sur les liens entre littérature, philosophie et spiritualité au XVIIe siècle et en France. Il travaille actuellement à une étude de la pratique citationnelle dans la Première Modernité.

Lire plus…

Profil complet

Matthey-Jonais, Eugénie

MATTHEY-JONAIS, Eugénie

Doctorante

Titre de la thèse : Responsabilités contemporaines de la lecture : enjeux éthiques et esthétiques de l’effacement de la voix narrative
Direction de recherche : Catherine Mavrikakis (UdeM) et Dominique Rabaté (Université Paris Cité)

Lire plus…

Profil complet

Ménard, Sophie

MÉNARD, Sophie

Professeure adjointe

Spécialiste d'ethnocritique de la littérature, Sophie Ménard étudie les relations entre le texte et la culture française à partir des notions d'interdiscursivité, de polyphonie culturelle, de dialogisme, en faisant l’hypothèse que se nouent dans les œuvres littéraires des univers symboliques diversifiés et hybrides (jeux entre culture orale et culture écrite, folklorique et officielle, populaire et savante, féminine et masculine, légitime et illégitime, enfantine et adulte, etc.). Elle s'intéresse non seulement à l'anthropologie des genres narratifs au XIXe siècle (conte, mythe, roman) et à leurs interrelations avec les rites (initiatiques, calendaires), mais également aux interactions entre les oralités enfantines (comptines, formulettes, berceuses) et la poésie du XIXe siècle au début du XXe siècle.

Elle travaille présentement sur le devenir-écrivaine et le vieillir-écrivaine au XIXe siècle. Elle étudie les processus initiatiques au coeur de la fabrique de l'oeuvre et de soi, plus particulièrement aux deux pôles fondamentaux de la traversée créatrice que forme l’entrée dans l'écriture et la sortie de l'écriture.

Lire plus…

Profil complet

MICHAUD, Ginette

Professeure émérite

Dès son doctorat consacré à l’œuvre de Roland Barthes, Ginette Michaud, spécialiste des littératures française et québécoise, a souhaité établir une collaboration fructueuse entre le Québec et la France en affirmant son lien, également fort, à ces deux littératures. Depuis vingt ans, ses efforts soutenus n’ont cessé de s’intensifier, se concrétisant en de très nombreuses retombées internationales tout particulièrement quant à ses recherches portant sur les œuvres de Jacques Derrida, Hélène Cixous, Jean-Luc Nancy et Sarah Kofman.

L’ensemble des publications de Ginette Michaud, constitue un accompagnement essentiel du travail d’envergure qu’elle a accepté de mettre en œuvre avec d’autres chercheurs, soit l’édition des Séminaires de Jacques Derrida. Depuis 2005, Ginette Michaud fait partie du comité international responsable de l’édition des cours et séminaires du philosophe. Elle a coédité les deux volumes du Séminaire La bête et le souverain (2001-2002 et 2002-2003) qui ont été traduits en plusieurs langues, et elle prépare actuellement l’édition du séminaire « Le parjure et le pardon » donné par le philosophe à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de 1997 à 1999. Poursuivant la tâche capitale d’édition des textes inédits ou devenus inaccessibles du philosophe français, Ginette Michaud vient de coéditer en parallèle une collection de textes de Derrida sur les arts, Penser à ne pas voir (2013), et ses écrits sur l’architecture, Les arts de l’espace (2015). L’originalité de la démarche intellectuelle de Ginette Michaud réside dans l’interdisciplinarité qu’elle pratique en alliant la littérature, la philosophie et la psychanalyse ; dans son aptitude à exprimer sa pensée avec clarté et rigueur, ainsi qu’à se mettre à l’écoute des autres spécialistes et à ouvrir le dialogue avec eux. Ginette Michaud a grandement contribué au rayonnement au Québec et en Amérique du Nord des œuvres d’autres figures majeures de la pensée française contemporaine, telles celles d’Hélène Cixous, de Maurice Blanchot, de Jean-Luc Nancy et de l’historien de l’art Georges Didi-Huberman.  

Ginette Michaud aurait pu se contenter de publier ses essais et ses éditions critiques : elle a plutôt choisi de collaborer à nombre de travaux collectifs, tant en littérature québécoise qu’en littérature française, dans des revues savantes comme EuropeLignes et Études françaises, dont elle a été directrice de 1991 à 1994, de même que dans des magazines culturels (Spirale).  

Enfin, le rayonnement de la lauréate se concrétise, entre autres, par sa participation en France à d’importantes manifestations internationales au Théâtre de l’Odéon, en 2010, ou à la Bibliothèque nationale de France en 2011 et en 2012. Il faut aussi rappeler sa nomination comme professeure invitée à l’Institut d’études féminines de l’Université Paris VIII en 2005. Toutefois, la réputation de Ginette Michaud ne se limite pas au Québec et à la France. Traduit en plusieurs langues (anglais, italien, espagnol, portugais, bulgare, japonais), son travail est reconnu comme celui d’une professeure et intellectuelle de réputation internationale. De plus, elle contribue à la formation de toute une génération d’étudiants, éveillés à l’intérêt de la pensée française et désireux de s’y consacrer à leur tour. En font foi le nombre et la qualité des jeunes chercheurs, souvent boursiers, qu’elle a dirigés aussi bien à la maîtrise qu’au doctorat.

Lire plus…

Profil complet

Millot, Pascale

MILLOT, Pascale

Doctorante

Titre de la thèse : Ma mère et Sontag suivi de Écrire avec: un abécédaire de l'accompagnement en littérature
Directrices : Catherine Mavrikakis (UdeM) et Maïté Snauwaert (Université de l'Alberta)

Ma thèse de doctorat en recherche-création porte sur les notions d’accompagnement et de soin en littérature. Le volet création consiste en une autothéorie à la fois intime et analytique sur la vie de ma mère et la vie et l’œuvre de Susan Sontag. Cette forme, entre l'essai et la fiction, me permet de réfléchir aux notions de maladie, de soin, de souffrance physique, de mémoire et de transmission filiale. Dans le volet étude (ou essai) j’étudie des récits qui rendent compte et performent dans l'œuvre une relation d’accompagnement (thérapeutique, amoureuse, post mortem, littéraire, etc.) entre un narrateur-auteur et un autre « personnage » (mère, fils, ami, amoureux, idole, etc.), notamment en regard du concept de voix. Mon cadre théorique emprunte aux éthiques du care qui privilégient le souci de l’autre au sein d’une « relation vivante à autrui » ancrée dans un contexte concret et un rapport d’interlocution. Cette approche s’attache à prendre en compte celles et ceux qui ne sont habituellement pas entendu.e.s. tout autant que la vulnérabilité d’autrui comprise non pas comme une donnée exceptionnelle, mais intrinsèque et commune à tous les êtres humains.

Lire plus…

Profil complet

MOCANU, Alin

Chargé de cours, Doctorant

Titre de la thèse : L'édition du XVIe siècle de Denis Lambin des comédies de Plaute. Entre la philologie et la pédagogie
Directeur : Benjamin Victor

Lire plus…

Profil complet

Pierssens, Michel

PIERSSENS, Michel

Professeur émérite

Il a codirigé un groupe de recherche (CRSH) sur «Savoirs et littératures» et il a organisé sur ce thème un colloque international («Epistémocritique et cognition») dont les Actes ont paru en France et aux États-Unis. Il a codirigé le programme de recherche CRSH conjoint Université de Montréal-Université de Toronto sur le XIXe siècle et collaboré aux travaux des groupes de recherche «Archives de la création» (Paris, Centre national de la recherche scientifique [CNRS]), «L’encyclopédie» (Paris-8 et Institut Koyré d’histoire des sciences), «La science face à l’occulte» (CNRS et Cité des sciences, La Villette). Il collabore aux programmes de recherche en cours «Menlo Park» (Fonds québécois de recherche sur la société et la culture [FQRSC]), «L’électricité» (Centre de recherche sur l’intermédialité [CRI], Université de Montréal) et «Euterpe : la poésie scientifique» (Agence nationale de la recherche, Paris III, École normale supérieure), partenaire de son propre projet de recherche sur la Poésie scientifique (CRSH). Il a organisé sur ce thème en 2010 à la BanQ un colloque international dont les actes paraîtront en 2012.

Il a également co-organisé en 2011 un colloque international sur les «Mutations des Avant-gardes» dans le cadre des Entretiens Jacques-Cartier. Le portail électronique qu’il a fondé, www.epistemocritique.org, consacré à l’actualité des recherches sur la littérature et les savoirs, est en ligne depuis 2007 et celui qu’il consacre à Lautréamont (www.maldoror.org) depuis 1998. Ses cours et séminaires traitent de la littérature française (roman, poésie, théâtre) dans le contexte de l’histoire culturelle des XIXe et XXe siècles, jusqu’aux années vingt.

Son nouveau projet de recherche (CRSH 2012-2015) porte sur les Savoirs des Femmes en France dans la littérature et la société fin-de-siècle.

Lire plus…

Profil complet

Savart, Madeleine

SAVART, Madeleine

Doctorante

Titre de la thèse : Représentations des langues de l'Autre et imaginaire langagier français dans les récits viatiques du XVIIe siècle
Directrices : Judith Sribnai (UdeM) et Delphine Reguig (Université Jean Monnet)

Lire plus…

Profil complet

Song, Jingyun

SONG, Jingyun

Doctorante

Titre de la thèse : La filiation et l'affiliation. L'écriture de la mémoire chez Ying Chen et François Weyergans
Directeur : Gilles Dupuis

Lire plus…

Profil complet

Wesley, Bernabé

WESLEY, Bernabé

Professeur adjoint

Domaines de recherche:

  • Roman français du XXe siècle jusqu'en 1945.
  • Louis-Ferdinand Céline.
  • Sociocritique des textes.
  • Théorie de la mémoire collective.
  • Rapports entre roman et histoire.
  • Mise en texte du son en littérature.
  • Représentation de la ville dans le roman.
  • Littérature et médecine.
Lire plus…

Profil complet