Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Experts en : Poésie

Beugnot, Bernard

BEUGNOT, Bernard

Professeur émérite

Spécialiste des auteurs du XVII e siècle français, Bernard Beugnot s'est rapidement imposé tant au Québec qu'à l'étranger. Poussé par une curiosité inlassable, il a parallèlement développé un goût marqué pour la littérature du XX e siècle. Pédagogue de talent, il a marqué des générations d'étudiants parmi lesquels on compte d'excellents spécialistes qui assurent la relève.

Bernard Beugnot a étudié les aspects les plus divers du XVII e siècle français. Il a non seulement travaillé tout au long de sa vie sur le thème de la retraite, mais ses études sur Guez de Balzac et Boileau font autorité. Parmi les auteurs du XX e siècle, il s'est attaché à l'œuvre d'Anouilh et de Francis Ponge. Spécialiste de l'édition critique, après avoir dirigé celle des œuvres d'Hubert Aquin, il a publié les œuvres complètes de Ponge dans la Bibliothèque de la Pléiade. Il a reçu plusieurs bourses et subventions de recherche, dont la prestigieuse bourse Killam, et une importante subvention pour l'édition des œuvres d'Hubert Aquin.

Son œuvre monumentale ne compte pas moins d'une vingtaine d'ouvrages et près de 150 articles publiés dans des actes, des dictionnaires, des mélanges et des périodiques tels que Australian Journal of French Studies (Melbourne), Études françaises (Montréal), Cahiers d'histoire des littératures romanes (Heidelberg), Études littéraires (Québec), Genesis (Paris), Œuvres et critiques (Tübingen), Revue des sciences humaines (Lille), Rivista di letterature moderne e comparate (Rome), Romanic Review (New York), Zeitschrift für französische Sprache und Literatur (Stuttgart). Ces ouvrages lui ont valu d'être accueilli par des universités de renom aussi bien en Europe qu'au Proche-Orient, que ce soit à titre de professeur ou d'invité d'honneur. Il a participé à 75 colloques, la plupart internationaux, et vu à la tenue de six colloques internationaux en France et au Québec.

Les mérites de Bernard Beugnot lui ont valu plusieurs distinctions, dont le Prix des sciences humaines de l'Association canadienne-française pour l'avancement des sciences. Il est membre de la Société royale du Canada, dont il a reçu la médaille Pierre-Chauveau, chevalier de l'Ordre national du mérite, chevalier des Palmes académiques et professeur émérite de l'Université de Montréal. Ses collègues ont publié un recueil d'essais en son honneur.

Lire plus…

Profil complet

BRAULT, Jacques

Professeur émérite

Jacques Brault, esthéticien, essayiste et poète, après avoir obtenu son. B.A., se donne une solide formation à l'Institut d'études médiévales où il obtient le M.Sc. en 1958. Boursier du Conseil des arts, il entame des études en vue du doctorat à la Sorbonne et fait un stage de spécialisation en études romanes à l'Université de Poitiers. De retour à Montréal il amorce à l'Institut d'études médiévales une carrière professorale où il manifeste la polyvalence de ses intérêts et l'ampleur de ses connaissances. On le retrouve à Harvard ainsi qu'à l'Université d'Aix-en-Provence où il poursuit des recherches en esthétique. Au cours d'un stage (1973-1974) à Washington, il effectue des recherches sur l'histoire de la peinture et de la poésie françaises du 19e siècle. Et il publie (poésie, essai, histoire…).

Tout en poursuivant sa carrière universitaire (successivement: agrégé puis titulaire), il devient membre d'organismes tels l'Union des écrivain québécois et l'Association des littérateurs canadiens et québécois. Radio-Canada International retient ses services à titre de consultant littéraire. Il écrit aussi pour plusieurs émissions littéraires radiophoniques. Il œuvre parallèlement au Conseil des Presses de l'Université pendant deux mandats. Quittant l'Institut, il passe (1981) au Département d'études françaises où il continue de publier. Dans ce contexte, il collabore à l'édition critique des Œuvres d'Alain Grandbois, grâce aux ressources du Fonds GR. La qualité exceptionnelle de l'œuvre littéraire de Jacques Brault est reconnue par l'attribution de nombreux prix dont celui du Gouverneur général (1971, 1985, 1999), le prix Athanase-David (1986) et le prix Gilles-Corbeil (1996). De son côté, l'Université lui confère le statut de professeur émérite (1996).

Lire plus…

Profil complet

COTTIER, Jean-François

Professeur associé

Boursier de l’École française de Rome, Yates Fellow du Warbourg Institute de Londres et chercheur associé à l’Institut d’histoire de la Réformation de Genève, il a enseigné aux universités du Maine, de Nice et de Saint-Étienne en France, et à l’Université de Montréal. Il est aujourd’hui professeur à l’Université de Paris-VII. Il mène actuellement des recherches sur la poétique de la paraphrase (épopées bibliques, paraphrases des Écritures) et sur l’exégèse humaniste de la Bible, tout en poursuivant la traduction de grands textes médiévaux et modernes comme le Livre de Gomorrhe de Pierre Damien, les traités d’écriture épistolaire d’Érasme et le De Alea de Juste Pasquier. Il a également initié un vaste programme de recherche sur le patrimoine latin du Québec.

Champs d'expertise :

  • Littérature monastique du Moyen Âge central (Anselme de Cantorbéry, Pierre Damien, Guibert de Nogent)
  • Histoire des ordres religieux (directeur du CERCOR - UMR 8584, France),
  • Commentaire de la Bible et paraphrases en latin (Erasme, littérature tardo-antique et médiévale).
Lire plus…

Profil complet

Gauvin, Lise

GAUVIN, Lise

Professeure émérite

  • Analyse d'œuvres littéraires ou artistiques
  • Poésie
  • 19e siècle
  • 20e siècle
  • Canada (Québec)
  • Types de médias (radio, télévision, presse écrite, etc.)
  • Stylistique
  • Institutions culturelles (musées, bibliothèques, etc.)
  • Institutions gouvernementales
  • Mélange des genres
  • Théâtre
  • Roman et nouvelle
  • Conte
  • Contextes de communication
  • Contextes de la transmission et de la réception des œuvres littéraires ou artistiques

À partir de 1969, Lise Gauvin enseigne au département d'études françaises de l'Université de Montréal. Directrice de la revue Études françaises de 1994 à 2000, elle collabore au journal Le Devoir et à plusieurs autres revues. En 1984, elle est élue à la présidence de l'Association des éditeurs de périodiques culturels québécois (AEPCQ) et, en 1998, à la direction de son département. En 2008, elle est élue présidente de l'Académie des lettres du Québec.

Lise Gauvin a reçu le Prix des Arcades de Bologne pour son recueil de nouvelles Fugitives en 1992 et, en 1999, le Prix France-Québec pour L'écrivain francophone à la croisée des langues. En 1993, elle est élue membre de l'Ordre des francophones d'Amérique, en reconnaissance de sa contribution au rayonnement de la littérature francophone, puis, en 2000, elle est élue membre de l'Académie des lettres du Québec et de la Société-Royale du Canada. En 2005, elle est nommée Chevalier de l'Ordre des Palmes académiques. Elle a également été membre du Conseil de la langue française et elle a participé à de nombreux jurys, dont celui du Prix Carbet des Caraïbes. 

Lise Gauvin est membre de l'Union des écrivaines et des écrivains québécois.

Lire plus…

Profil complet

HÉBERT, François

Professeur honoraire, Professeur associé

 Sa recherche porte sur le thème du sacré (foi, mythe, religion, " mort de Dieu ", croyances, superstitions...), s'applique à en déceler les manifestations dans les textes littéraires (à partir des théories et des méthodes de Caillois, Malraux, Guénon, Eliade, Frye, Girard, Lévinas, Derrida...) et se déploie principalement dans la poésie québécoise (Saint-Denys Garneau, Anne Hébert, Rina Lasnier, Gaston Miron, Gilles Cyr, Denis Vanier...).

Lire plus…

Profil complet

LAFLÈCHE, Guy

Professeur associé, Professeur honoraire

Le Petit Manuel des études littéraires (pour une science générale de la littérature) (Montréal, VLB, 1977), manifeste sous forme de pamphlet, aura constitué le point de départ d'un enseignement et d'une recherche dont la visée première est celle de la rigueur scientifique. Il s'agissait de l'aboutissement de la thèse de doctorat de Guy Laflèche sur les Contes indiens de Stéphane Mallarmé: Mallarmé: Grammaire générative des "Contes indiens" (Presses de l'Université de Montréal, 1975). Dans cet ouvrage, les contes de Mallarmé et ceux de Mary Summer qui lui ont servi de "matière première" sont systématiquement étudiés de tous les points de vue immédiats (ou immanents) des études littéraires, de la stylistique à l'analyse thématique, profitant du support informatique, de la statistique lexicale, des modèles de la grammaire générative, bref des diverses pratiques de l'analyse structurale du texte littéraire. Au terme de ces travaux, Guy Laflèche caractérisait le langage poétique comme une troisième articulation du langage (en phonèmes, lexèmes et thèmes). L'étude narrative occupe l'essentiel de l'enseignement de Guy Laflèche depuis plus d'une vingtaine d'années. Ces cours sont donnés au niveau du baccalauréat et dans un séminaire d'études supérieures, où les étudiants collaborent à ce travail en traitant de questions particulières. Cette recherche a produit au cours des ans de très nombreux documents pédagogiques dont une première synthèse vient de prendre la forme d'un manuel: Matériaux pour une grammaire narrative (Laval, Singulier, 1999, 178 p.). L'horizon de ce travail est de faire l'histoire de la narration occidentale.

C'est dans l'analyse et l'édition critique des oeuvres de la Nouvelle-France que Guy Laflèche a le plus souvent appliqué ses recherches théoriques, sur des textes se situant à la frontière de l'œuvre littéraire et du document ethnographique. Une première étude narrative se trouve en tête de l'édition critique de la Relation de 1634 (Le Missionnaire, l'apostat, le sorcier, Presses de l'Université de Montréal, 1973). L'étude des textes relatifs aux saints Martyrs canadiens (Laval, Singulier, 1988-1995) forme une série de six volumes dont les cinq premiers font l'édition critique de la Vie de Jogues (1647) par Jérôme Lalemant et des Relations de 1649 et de 1650 (le martyre de Brébeuf et celui de Garnier) par Paul Ragueneau, avant de raconter l'histoire (le "martyre"!) des Hurons de Québec, de 1650 jusqu'à leur combat au Long-Sault en 1660, avec Dollard des Ormeaux qu'ils guidaient vers le convoi de fourrures de Radisson alors aux Grands Lacs.

Le second travail d'envergure entrepris depuis 1995 consiste à étudier les sources, la genèse et les réécritures des écrits des récollets de Nouvelle-France, du Voyage (1632) et de l'Histoire (1636) de Gabriel Sagard à la synthèse de Valentin Leroux faussement attribuée à Chrestien LeClercq (Premier Établissement de la Foi dans la Nouvelle-France, 1691). C'est dans ces perspectives peu souvent appliquées aux oeuvres de la Nouvelle-France que Guy Laflèche dirige ses étudiants de maîtrise et de doctorat.

Lire plus…

Profil complet

Mailhot, Laurent

MAILHOT, Laurent

Professeur émérite

  • Canada (Québec)
  • Poésie
  • Théâtre
  • Essai
  • Analyse d'œuvres littéraires ou artistiques
  • Contextes de la transmission et de la réception des œuvres littéraires ou artistiques
  • Mouvement, écoles,styles et corpus artistiques ou littéraires
  • Théories artistiques ou littéraires

Profil complet

Melançon, Robert

MELANÇON, Robert

Professeur émérite

Profil complet

NEPVEU, Pierre

Professeur émérite

Poète, Pierre Nepveu a notamment publié Épisodes (1977), Mahler et autres matières (1983), Romans-fleuves (1997) et Lignes aériennes (2002). La rétrospective de son œuvre poétique a paru aux Éditions de l’Hexagone en 2006 sous le titre : Le sens du soleil. Poèmes 1969-2002. Il a aussi publié deux romans: L’Hiver de Mira Christophe (1986) et Des mondes peu habités (1992). Pierre Nepveu est l’auteur de nombreux articles et comptes rendus critiques consacrés à la poésie québécoise, notamment dans les magazines Lettres québécoises et Spirale, et il est aussi le co-auteur d’une anthologie, La poésie québécoise des origines à nos jours, en collaboration avec Laurent Mailhot, dont une nouvelle édition revue et mise à jour paraîtra à la mi-novembre de cette année.

Depuis 2001, il a entrepris avec Marie-Andrée Beaudet l’édition de l’œuvre éparse du poète Gaston Miron. Deux volumes, Poèmes épars et Un long chemin, Proses 1953-1994 ont paru jusqu’ici. En outre, il prépare actuellement une biographie du poète et de l’éditeur. Ses livres ont obtenu plusieurs prix littéraires, dont le Prix Victor-Barbeau de l’Académie des lettres du Québec et le prix Canada-Suisse. Son recueil Lignes aériennes a mérité en 2003 le Grand Prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières ainsi que le Prix du Gouverneur général du Canada, un honneur qu’il avait aussi obtenu précédemment pour son recueil Romans-fleuves et pour son livre d’essais Intérieurs du Nouveau-Monde

L’ensemble de son œuvre a enfin été couronnée en 2005 par le prix Athanase-David décerné par le gouvernement du Québec. Ses principales recherches actuelles, outre celles qui portent sur Gaston Miron, ont pour objet la littérature juive montréalaise et les littératures francophones des Amériques. Il est membre de l’Académie des lettres du Québec et de l’Union des écrivains québécois.

Lire plus…

Profil complet

Pierssens, Michel

PIERSSENS, Michel

Professeur émérite

Il a codirigé un groupe de recherche (CRSH) sur «Savoirs et littératures» et il a organisé sur ce thème un colloque international («Epistémocritique et cognition») dont les Actes ont paru en France et aux États-Unis. Il a codirigé le programme de recherche CRSH conjoint Université de Montréal-Université de Toronto sur le XIXe siècle et collaboré aux travaux des groupes de recherche «Archives de la création» (Paris, Centre national de la recherche scientifique [CNRS]), «L’encyclopédie» (Paris-8 et Institut Koyré d’histoire des sciences), «La science face à l’occulte» (CNRS et Cité des sciences, La Villette). Il collabore aux programmes de recherche en cours «Menlo Park» (Fonds québécois de recherche sur la société et la culture [FQRSC]), «L’électricité» (Centre de recherche sur l’intermédialité [CRI], Université de Montréal) et «Euterpe : la poésie scientifique» (Agence nationale de la recherche, Paris III, École normale supérieure), partenaire de son propre projet de recherche sur la Poésie scientifique (CRSH). Il a organisé sur ce thème en 2010 à la BanQ un colloque international dont les actes paraîtront en 2012.

Il a également co-organisé en 2011 un colloque international sur les «Mutations des Avant-gardes» dans le cadre des Entretiens Jacques-Cartier. Le portail électronique qu’il a fondé, www.epistemocritique.org, consacré à l’actualité des recherches sur la littérature et les savoirs, est en ligne depuis 2007 et celui qu’il consacre à Lautréamont (www.maldoror.org) depuis 1998. Ses cours et séminaires traitent de la littérature française (roman, poésie, théâtre) dans le contexte de l’histoire culturelle des XIXe et XXe siècles, jusqu’aux années vingt.

Son nouveau projet de recherche (CRSH 2012-2015) porte sur les Savoirs des Femmes en France dans la littérature et la société fin-de-siècle.

Lire plus…

Profil complet