Passer au contenu

/ Département des littératures de langue française

Rechercher

Navigation secondaire

Experts en : Littérature québécoise (19e siècle)

Cambron, Micheline

CAMBRON, Micheline

Professeure titulaire

Spécialiste de la littérature québécoise des XIXe et XXe siècles, ses enseignements ont porté sur la littérature québécoise (Anne HébertLittérature québécoise du XIXe siècle) et les questions d’épistémologie littéraire (Anthropologie et littératureThéories et méthodes critiques, Littérature, culture et médias, Questions d’histoire littéraires). Elle a dirigé les séminairesDu populaire et du vernaculaire dans la littérature québécoise (1840-1970), Presse et vie culturelle au Québec, Questions d’histoire littéraire québécoise, L’utopie au Québec et le Séminaire de méthodologie, sans négliger pour autant l’initiation à la lecture littéraire (Études de textes). Parallèlement, de 1999 à 2002, elle a assuré la mise en place des activités liées à l’enseignement de la littérature au collégial au Département des littératures de langue française (séminaires Former des lecteurs et Relire et enseigner et stages dans les cégeps). Elle a dirigé plus de 30 mémoires et 12 thèses ont été soutenues sous sa direction ou sa codirection, dont 4 ont été publiées et 3 sont sous presse.

Adossée aux travaux de Paul Ricœur et de Fernand Dumont, Micheline Cambron aborde les œuvres dans la perspective du récit considéré comme outil heuristique. Ses activités de recherche ont principalement porté sur les formes de l’utopie, les relations entre presse et littérature et les questions d’histoire littéraire et culturelle (archives, récits, lecture et non-lecture) et l'épistémologie des sciences humaines. Depuis 2006, elle codirige, avec Denis Saint-Jacques et Lucie Robert, l'équipe interdisciplinaire, Penser l’histoire de la vie culturelle.

Lire plus…

Profil complet

NEPVEU, Pierre

Professeur émérite

Poète, Pierre Nepveu a notamment publié Épisodes (1977), Mahler et autres matières (1983), Romans-fleuves (1997) et Lignes aériennes (2002). La rétrospective de son œuvre poétique a paru aux Éditions de l’Hexagone en 2006 sous le titre : Le sens du soleil. Poèmes 1969-2002. Il a aussi publié deux romans: L’Hiver de Mira Christophe (1986) et Des mondes peu habités (1992). Pierre Nepveu est l’auteur de nombreux articles et comptes rendus critiques consacrés à la poésie québécoise, notamment dans les magazines Lettres québécoises et Spirale, et il est aussi le co-auteur d’une anthologie, La poésie québécoise des origines à nos jours, en collaboration avec Laurent Mailhot, dont une nouvelle édition revue et mise à jour paraîtra à la mi-novembre de cette année.

Depuis 2001, il a entrepris avec Marie-Andrée Beaudet l’édition de l’œuvre éparse du poète Gaston Miron. Deux volumes, Poèmes épars et Un long chemin, Proses 1953-1994 ont paru jusqu’ici. En outre, il prépare actuellement une biographie du poète et de l’éditeur. Ses livres ont obtenu plusieurs prix littéraires, dont le Prix Victor-Barbeau de l’Académie des lettres du Québec et le prix Canada-Suisse. Son recueil Lignes aériennes a mérité en 2003 le Grand Prix du Festival international de poésie de Trois-Rivières ainsi que le Prix du Gouverneur général du Canada, un honneur qu’il avait aussi obtenu précédemment pour son recueil Romans-fleuves et pour son livre d’essais Intérieurs du Nouveau-Monde

L’ensemble de son œuvre a enfin été couronnée en 2005 par le prix Athanase-David décerné par le gouvernement du Québec. Ses principales recherches actuelles, outre celles qui portent sur Gaston Miron, ont pour objet la littérature juive montréalaise et les littératures francophones des Amériques. Il est membre de l’Académie des lettres du Québec et de l’Union des écrivains québécois.

Lire plus…

Profil complet